À l'intime du cœur,
aux espaces de temps vécus silencieusement,
j'ai souvent rêvé !

Je l'ai souvent rêvé,
pur et intense,
sans limite et sans retenue,
laissant librement s'exprimer
pensées intimes...
émotions éprouvées...
en transparence cristalline...

joies comme peines,
espérances comme déceptions,
élans de vie comme descentes profondes,
idéal exaltant autant que lassitude...

toutes telles que vécues
spontanées et sans préméditation...
sans conséquence autre qu'espérance bienfaisante...
sans autre but que de les vivre et les dire
aux moments précis où elles émergent...

sans passé et sans lendemain,
mais souvent revécues
et dans l'attente tranquille de les revivre
avec le même élan de liberté...

L'ai souvent rêvée belle et bonne
comme fleur pleinement ouverte au soleil,
transparente de lumière
éclatante de beauté,
exhalant rare parfum,
pénétrant tout l'être qui la voit,
d'une indicible émotion...

L'ai souvent rêvée
fleur prenant sa place
dans le jardin de la vie,
sans l'enlever à l'autre à côté d'elle
et que l'autre ne lui enlève pas...

fleur prenant sa part d'air et de lumière
sans en priver l'autre...

fleur puisant
à la même terre sans l'appauvrir,
au même coeur sans le partager.

Un jour, Oh! L'heureux jour,
j'ai cru, un moment,
que mon rêve n'en était plus un
et qu'il ne se distinguait pas de la réalité...

et la joie m'a monté au cœur !
et la joie l'a envahi jusqu'à l'éclatement !

Qui a brisé mon rêve ?
Était-il illusion ?
Était-il rêve ?
Était-il réalité ?

Il s'évanouissait,
revenait,
m'échappait à nouveau...

Je voulais reprendre mon rêve
pour m'y accrocher,
n'y parvenais pas
s'échappant sans cesse,
s'éloignant constamment,
s'évanouissant chaque fois
que je tentais de le reprendre...

Alors, j'eus peur qu'il fut impossible.
Et j'ai eu mal, tellement mal...
Je l'avais tant de temps espéré,
l'avais tant désiré...
il est venu si près !

J'avais pourtant entendu
les mots tendres et chauds...
avais pourtant vu son regard rempli d'émotion...

Alors mon espérance a repris, elle renaissait...

rêve ou réalité,
peu importe...
tu étais là
tour à tour confondue,
rêve devenu réalité,
réalité sortie du rêve,
comblant ma longue espérance ;


tu étais là, pure, intense, libre...
tu étais là, fleur lumineuse et belle,
suscitant l'indicible émotion...
tu étais là, prenant place
dans le jardin de ma vie...

tu étais là et tu as nom : AMITIÉ !




Jean-Paul Guillemette





Cliquer ici
Pour transmettre cette page par courriel



Vous écoutez un extrait de
"Allegro con spirito"
Sonate pour piano #7 k311
de Mozart.








Retour à  la page d'accueil

Pour laisser une trace de votre visite Pour m'écrire

MENU COMPLET DU SITE :

ACCUEIL
Traducteur en ligne

Service de cartes gratuit pour webmasters

LES JEUX GRATUITS à faire EN LIGNE

INFOLETTRE GRATUITE
Les fleurs en cartes virtuelles personnalisables | Les fleurs en voeux virtuels
Les fleurs en photos | Un petit tour de jardin ? | Les plantes d'intérieur | La chronique fleurie
Les livres d'horticulture
Les fleurs en casse-tête | Les fleurs en Fond d'écran | Les fleurs en écran de veille
Les fleurs en Diaporamas | Videos | Les papiers à lettres fleuris
Les fleurs en poésie et chansons | Les fleurs en peinture
Beaux textes & citations | Capsules de bonheur | Humour
Artisanat | Les Tutoriels Photoshop & PSP | Les Liens | Les Fêtes
LE QUIZZ DU JOUR | SUDOKU | Horoscope du jour
Qui suis-je ? | Le 10e anniversaire du site
Les statistiques | Les F.A.Q.
Le livre d'or | Contact


VOUS AIMEZ CE SITE ?
Cliquer ici
pour ajouter ce site à vos favoris

(Ne fonctionne qu'avec Explorer)


actuellement en ligne sur le site




Copyright © 1998-2015 Le Jardin secret de Tadine
Tous droits réservés sur chacune des pages, textes et images de ce site.



Cette page a été mise à jour le
29 décembre 2002

Depuis le 29 décembre 2002

FastCounter by bCentral