RAYMOND DEVOS, l'irremplaçable n'est plus !
Irremplaçable mais inoubliable !
Voici quelques extraits de ses sketches qui nous ont tant fait rire et ... réfléchir :




"Quand on s'est connus, ma femme et moi,
on était tellement timides tous les deux qu'on n'osait pas se regarder.
Maintenant, on ne peut plus se voir."
"Si ma femme doit être veuve un jour,
j'aimerais mieux que ce soit de mon vivant."
"J'adore être pris en flagrant délire."
"Qui prête à rire n'est jamais sûr d'être remboursé."
"Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter."
"Du moment qu'on rit des choses,
elles ne sont plus dangereuses."
"La raison du plus fou est toujours la meilleure."
"Quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas.
Ce serait reconnaître mes torts."
"On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens
qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort."
"Etre raisonnable en toutes circonstances. Il faudrait être fou..."
"Une fois rien, c'est rien; deux fois rien, c'est pas beaucoup,
mais pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose, et pour pas cher."
"Je n'aime pas être chez moi.
A tel point que lorsque je vais chez quelqu'un et qu'il me dit:
Vous êtes ici chez vous, je rentre chez moi!"
"Mais pourquoi courent-ils si vite? Pour gagner du temps!
Comme le temps, c'est de l'argent... plus ils courent vite, plus ils en gagnent."
"Dès que le silence se fait, les gens le meublent."
"Il paraît que quand on prête l'oreille, on entend mieux.
C'est faux!
Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux."
"La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux."
"C'est pour satisfaire les sens qu'on fait l'amour; et c'est pour l'essence qu'on fait la guerre."
"Même avec Dieu, il ne faut pas tenter le Diable."
"Un croyant, c'est un antiseptique."
"La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien."
"Se coucher tard nuit."
"Moi, je fais attendre les gens pour leur faire passer le temps."
"La télépathie, c'est le téléphone de demain."
"Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu."
"Je crois à l'immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître."
"Le flux et le reflux me font "marée"."
"Si vous cassez un bout de bois en deux, il y a encore deux bouts à chaque bout."
"J'ai toujours réussi à rater tous mes examens."
"Je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite."
"Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassin en herbe."
"Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache !"
"Quand un homme ne dit rien alors que tout le monde parle, on n'entend plus que lui !"
"Il buvait toutes mes paroles, et comme je parlais beaucoup,
à un moment, je le vois qui titubait..."
"L'intellectuel dont la richesse est toute intérieure n'a rien à craindre du percepteur
qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse."
"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche.
Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser.
Et moi, comme un imbécile, je marche !"
"Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m'y suis pas encore habitué !"
"Un ministre, ça ne se vend pas ! Ca s'achète parfois ! Mais ça ne se vend pas !"
"Ne rien faire, ça peut se dire. Ca ne peut pas se faire !"
"L'autre jour, au café, je commande un demi.
J'en bois la moitié. Il ne m'en restait plus."
"Pour un raté... rater, c'est estimer avoir réussi là où les autres considèrent qu'ils ont raté !"
"J'ai un ami qui est xénophobe.
Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu'il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter !"
"Vous savez, les idées elles sont dans l'air.
Il suffit que quelqu'un vous en parle de trop près, pour que vous les attrapiez !"
"Je connais un critique qui est en même temps auteur... ce qui le met en tant qu'auteur dans une situation critique !"
"Est-ce que les histoires que vous racontez ne vous empêchent pas de dormir ?
- Si, mais comme ce sont des histoires à dormir debout, je récupère !"
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ?
- Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !"
"Je connais un monsieur, c'est un auto-stoppeur professionnel.
Il lui est arrivé un accident de travail... il a perdu le pouce !"












Retour à  la page d'accueil

MENU COMPLET DU SITE :

ACCUEIL
Traducteur en ligne

Service de cartes gratuit pour webmasters

LES JEUX GRATUITS à faire EN LIGNE

INFOLETTRE GRATUITE
Les fleurs en cartes virtuelles personnalisables | Les fleurs en voeux virtuels
Les fleurs en photos | Un petit tour de jardin ? | Les plantes d'intérieur | La chronique fleurie
Les livres d'horticulture
Les fleurs en casse-tête | Les fleurs en Fond d'écran | Les fleurs en écran de veille
Les fleurs en Diaporamas | Videos | Les papiers à lettres fleuris
Les fleurs en poésie et chansons | Les fleurs en peinture
Beaux textes & citations | Capsules de bonheur | Humour
Artisanat | Les Tutoriels Photoshop & PSP | Les Liens | Les Fêtes
LE QUIZZ DU JOUR | SUDOKU | Horoscope du jour
Qui suis-je ? | Le 10e anniversaire du site
Les statistiques | Les F.A.Q.
Le livre d'or | Contact


Pour laisser une trace de votre visite Pour m'écrire

VOUS AIMEZ CE SITE ?
Cliquer ici
pour ajouter ce site à vos favoris

(Ne fonctionne qu'avec Explorer)


actuellement en ligne sur le site




Copyright © 1998-2015 Le Jardin secret de Tadine
Tous droits réservés sur chacune des pages, textes et images de ce site.







Vous écoutez un extrait de
Blues du business-man
de Starmania
Cette page a été mise à jour le
16 juin 2006

et a été visitée

fois

depuis le 16 juin 2006