Famille Iridiacées, Iridiaceae
Nom latin Crocus vernus
Nom commun Crocus

À chaque printemps, lorsque la neige commence à fondre bien tranquillement, je me demande toujours si mes chers crocus seront au rendez-vous entre le 4 et le 9 avril... Cette année, en 2001, ils sont encore enfouis sous plus d'un mètre de neige, le 7 avril ! Seront-ils fidèles ... comme d'habitude, ces petits bulbes ?

Bien sûr je ne parle pas, à cette date, de plates-bandes entières. Non, seulement de quelques fleurs, étincelantes qui annoncent joyeusement la belle saison ! quelle belle perspective que ces quelques mois de température clémente !

Cliquer pour agrandir
Le crocus commence tout juste à se faire connaître ici au Québec. Je me souviens qu'il y a une quinzaine d'années, les promeneurs s'arrêtaient devant la maison pour admirer ces fleurs inconnues alors !
Ceux que je préfère sont jaunes ; ils illuminent notre gazon encore tout gris à cette période de l'année. Mais en fait, il y en a de superbes, blanc, bleu, mauve, striés de mauve et blanc et il en sort de nouveaux chaque automne, dans les jardineries.

Voici quelques photos de ces merveilleux messagers du printemps :
(N'oubliez pas de cliquer sur chacune pour l'agrandir)
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


En construction
Je compte ajouter des photos de ce printemps 2001

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Les premières pousses
sortent de terre
Au fur et à mesure que
les fleurs s'épanouissent,
les feuilles grandissent
Après la floraison
l'enveloppe de graine
qui bientôt, va s'ouvrir
sur des graines rouges



Cliquer sur ce lien : Fiche

Au fur et à mesure que les crocus vieillissent, après la floraison, le feuillage s'allonge, s'allonge ... ça n'en finit plus ! Comme il ne faut pas le couper avant qu'il ne soit complètement jauni, ces fannes ne sont pas très esthétiques dans les plates-bandes !

Pour les camoufler, je plante souvent les bulbes entre des plants d'astilbes. Lorsque les crocus fleurissent, les tiges des astilbes ne sont pas encore sorties de terre ; mais elles apparaîssent dès que les crocus sont fanés et grandissent très vite, camoufflant ainsi les crocus qui ont fait leur temps !

On distingue assez bien sur cette photo, les tiges des astilbes (en fait, les tiges de l'année précédente, que je coupe à une dizaine de centimètres, pour les repérer au printemps suivant.)

Cliquer pour agrandir
Laisser les crocus se naturaliser... ils formeront des talles, des taches de plus en plus fleuries. Ne les diviser que lorsqu'on constate un ralentissement de la floraison.



À cette période-ci de l'année (début avril) tout au moins au Québec, il est difficile d'associer quoi que ce soit aux crocus, si ce n'est les Perce-neige. Il ne faut pas oublier que les premiers crocus fleurissent au pied d'accumulations de neige de plusieurs pieds de haut. Très vite, les scilles et les chionodoxes viendront prendre la relève

Cela me rappelle de beaux souvenirs de ballades au Col du Lautaret ou du Galibier,(Alpes françaises) fin juin, lorsque le Col du Galibier vient tout juste d'être réouvert à la circulation à plus de 3700 m d'altitude si mon souvenir est bon (soit environ 11 000 pieds). Au bas côté de la route, il y a des congères hautes de plus d'un mètre. La neige fond dans la montagne et les crocus sortent pour le grand plaisir des pique-niqueurs, en tee-shirt, juste à côté des nappes de neige !

Sous des cieux plus cléments que ceux du Québec, ont peut les associer aux Iris reticulata, primevères et petits narcisses botaniques.



Ici, les feuilles des crocus sont étonnamment frisées, comme si elles avaient été empêchées de sortir de terre ...
Cliquer pour agrandir


Pour tromper l'attente du printemps, il est possible de forcer les bulbes de crocus.

  • Pour cela, il est préférable de choisir certaines espèces, comme le safran printanier - C. vernus. Il faudra donc empoter les bulbes à l'automne, les conserver au frais, soit dans une cave fraîche ou dans le bas du frigidaire. Sortir les pots après six semaines dans une pièce assez fraîche jusqu'à ce que les boutons floraux se forment. À ce moment-là, placer la potée devant une fenêtre ensoleillée en arrosant très modérément, sans engrais.
  • Une fois fanés, ne pas jeter les bulbes des crocus mais les replanter dans le jardin. S'ils étaient trop paresseux pour refleurir l'année suivante (parce qu'épuisés par le forçage), ils vous feront une belle surprise deux ans plus tard.

N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR LES PETITES PHOTOS
POUR LES VOIR EN PLUS GRAND FORMAT.



 
Web www.tadine.ca




Retour au Sommaire des vivaces Retour à  la page d'accueil

Pour laisser une trace de votre visite Pour m'écrire


MENU COMPLET DU SITE :

ACCUEIL
Traducteur en ligne

Service de cartes gratuit pour webmasters

LES JEUX GRATUITS à faire EN LIGNE

INFOLETTRE GRATUITE
Les fleurs en cartes virtuelles personnalisables | Les fleurs en voeux virtuels
Les fleurs en photos | Un petit tour de jardin ? | Les plantes d'intérieur | La chronique fleurie
Les livres d'horticulture
Les fleurs en casse-tête | Les fleurs en Fond d'écran | Les fleurs en écran de veille
Les fleurs en Diaporamas | Videos | Les papiers à lettres fleuris
Les fleurs en poésie et chansons | Les fleurs en peinture
Beaux textes & citations | Capsules de bonheur | Humour
Artisanat | Les Tutoriels Photoshop & PSP | Les Liens | Les Fêtes
LE QUIZZ DU JOUR | SUDOKU | Horoscope du jour
Qui suis-je ? | Le 10e anniversaire du site
Les statistiques | Les F.A.Q.
Le livre d'or | Contact


VOUS AIMEZ CE SITE ?
Cliquer ici
pour ajouter ce site à vos favoris

(Ne fonctionne qu'avec Explorer)



actuellement en ligne sur le site




Copyright © 1998-2015 Le Jardin secret de Tadine
Tous droits réservés sur chacune des pages, textes et images de ce site.


Depuis le 4 avril 1999

FastCounter by LinkExchange