La peinture sur soie est une des dernières formes d'artisanat que j'ai expérimenté. Je relevais à peine d'un cancer dont le diagnostic était fort pessimiste, alors que mes bambins n'étaient âgés que de neuf et dix ans. Mon travail de mère était bien loin d'être accompli et il fallait impérativement que je me trouve une activité constructive ! Pour moi, ça a toujours été la panacée à toutes les difficultés... créer...

Un problème inattendu se posait pourtant : j'avais épuisé tous les cours d'artisanat qui se donnaient à deux coins de rues de chez moi, sauf ... la peinture sur soie. Et pour cause : je ne sais absolument pas dessiner ! Que voulez-vous, je n'ai pas fait de maternelle (de jardin d'enfant comme on disait en ce temps-là, en France).

Je plongeais donc dans l'inconnu sans savoir qu'il y a bien des méthodes de peinture sur soie !

Malheureusement, il ne me reste que peu de photos et celles que j'ai datent du tout début de mes six années de peinture. Je ne connaissais pas bien la soie et plusieurs de mes foulards étaient peints sur une soie extrêmement fine et fragile et très peu photogénique !



Cliquer sur les petites photos
pour les agrandir.


Cliquer pour agrandir Pour faire ce coussin, j'ai vraiment fait comme à la maternelle, mais avec les moyens du bord ; système D ! Sur une soie beige, j'avais appliqué 4 belles branches de fougères cueillies dans mon jardin. En frottant une brosse à dent très souple sur une petite grille de métal, de très fines gouttelettes de peinture vert forêt venaient encadrer la fougère qui faisait donc office de pochoir. Il fallait juste y penser !
J'ai vraiment utilisé très souvent cette technique, parcourant le jardin à la recherche de feuilles intéressantes telles que celles des lupins, d'autres sortes de fougères , de vinca minor etc. Dans les expositions, les visiteurs étaient toujours fort étonnés de voir ces beaux motifs inattendus !

La difficulté venait du fait qu'il ne fallait absolument pas qu'une goutte plus grosse que les autres vienne faire une tache disgracieuse et cela n'était pas tellement évident !

Cliquer pour agrandir
Sur ce carré de superbe soie assez épaisse, j'ai appliqué une couche de peinture rouge. Aussitôt après, avant que la soie ne sèche, j'ai peint le tour avec du noir qui s'est plus ou moins fondu avec le rouge. Une fois la soie séchée complètement (au moins une heure étant donné l'épaisseur de la soie et la taille du foulard - 36 pouces), je suis revenue faire des ronds avec le même rouge.
Cliquer pour agrandir Comme la soie était sèche, cela a fait une auréole à l'intérieur de laquelle j'ai saupoudré de petits cristaux de sel qui, de par leur réaction chimique, ont dessiné d'eux-mêmes de très jolies étamines. Il ne restait plus qu'à relier ces fleurs stylisées entre elles par des tiges et des feuillages dessinés au crayon feutre noir indélébile.
La technique du sel fait merveille sur la soie. Avec un peu de patience, on trouve sur le marché des sels dont les grains sont de différentes grosseurs ; par conséquent, la réaction chimique sera différente sur la soie.
Cliquer pour agrandir Dans le carré ci-contre, tout d'abord teint en vert émeraude, j'ai immédiatement appliqué une bordure noire et sans attendre que la teinture ne sèche, j'ai saupoudré du sel d'epsom, aux grains longs et fins, un peu à cheval sur le vert et le noir. J'avais tracé de grands motifs abstraits noir au centre du carré et je les ai traités de la même façon avec le sel.
Ce qui est merveilleux dans cette technique c'est qu'on ne sait jamais vraiment ce que cela va donner... le sel agit, mais en fonction de bien des facteurs, épaisseur de la soie, humidité ou sécheresse de l'air ambiant, inclinaison de la soie plus prononcée au bord du métier etc. Un grain attire la teinture sous lui, laissant une sorte d'auréole plus pâle autour. Quelquefois, ce sont comme de grands pics. Et lorsque il y a plusieurs couleurs, les pics sont plus accentués dans une couleur ou dans l'autre.

C'est la surprise à chaque fois ! Impossible de faire deux foulards identiques !



Page 1 Page 2








Retour à  la page d'accueil

Pour laisser une trace de votre visite Pour m'écrire


MENU COMPLET DU SITE :

ACCUEIL
Traducteur en ligne

Service de cartes gratuit pour webmasters

LES JEUX GRATUITS à faire EN LIGNE

INFOLETTRE GRATUITE
Les fleurs en cartes virtuelles personnalisables | Les fleurs en voeux virtuels
Les fleurs en photos | Un petit tour de jardin ? | Les plantes d'intérieur | La chronique fleurie
Les livres d'horticulture
Les fleurs en casse-tête | Les fleurs en Fond d'écran | Les fleurs en écran de veille
Les fleurs en Diaporamas | Videos | Les papiers à lettres fleuris
Les fleurs en poésie et chansons | Les fleurs en peinture
Beaux textes & citations | Capsules de bonheur | Humour
Artisanat | Les Tutoriels Photoshop & PSP | Les Liens | Les Fêtes
LE QUIZZ DU JOUR | SUDOKU | Horoscope du jour
Qui suis-je ? | Le 10e anniversaire du site
Les statistiques | Les F.A.Q.
Le livre d'or | Contact



actuellement en ligne sur le site




Copyright © 1998-2015 Le Jardin secret de Tadine
Tous droits réservés sur chacune des pages, textes et images de ce site.





Cette page a été mise à jour le 22 juin 2008

et a été visitée fois

depuis le 16 avril 1999